Une réforme du décret Paysage en vue?

Posté le 07/11/2019  —  Actualité précédente / suivante

La nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, Valérie Glatigny, prévoit une révision du décret Paysage.

Depuis son entrée en application en septembre 2014, on constate que le décret Paysage conduit à un allongement généralisé de la durée des études. La ministre de l'Enseignement supérieur souhaite donc réformer ce décret. 

Voici quelques pistes évoquées:

  • restructurer le bloc pédagogique en année d'étude, de façon à permettre à l'étudiant de savoir s'il est sur une trajectoire de réussite ou d'échec;
  • mieux informer l'étudiant des conséquences du report de crédits à l'année suivante, ce qui diminuera le nombre d'étudiants en situation de non-finançabilité;
  • travailler sur le choix d'orientation en renforçant les mécanismes d'information objective à disposition des jeunes, qui n'ont pas conscience de l'ampleur de l'offre existante dans le supérieur;
  • étudier la mise en place d'un test volontaire et non contraignant à la sortie du secondaire. Ce test permettra de proposer une plan d'accompagnement individualisé et une remédiation adéquate aux élèves qui présentent des lacunes;
  • augmenter le montant du minerval des étudiants étrangers qui ne connaissent pas de difficulté financière.

Le Soir, 7 novembre 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus