Un bachelier en puériculture pour revaloriser le métier

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 08/11/2017  —  Actualité précédente / suivante

Un bachelier pour former les accueillants d'enfants? C'est l'idée proposée par l'asbl Nouvelle orientation enfance, qui souhaite une refonte de la formation initiale des puériculteurs.

En Belgique, les premières crèches sont apparues en 1845 pour des raisons essentiellement économiques puisqu'elles permettaient aux femmes d'accéder au marché du travail. A partir des années 1970, un rôle éducatif a été attribué aux crèches, qui s'est concrétisé par la rédaction d'un projet éducatif à partir des années 1990.

Les missions des crèches ont donc fortement évolué avec le temps, tout comme l'exercice du métier. Or, la formation initiale des puériculteurs n'a pas été adaptée, ce qui induit un décalage entre les compétences acquises et celles qui sont requises sur le terrain.

Actuellement, les études de puériculture s'effectuent uniquement dans l'enseignement secondaire professionnel en trois ans, mais l'asbl Nouvelle orientation enfance (NOE) souhaiterait revaloriser ces professionnels par la création d'une formation supérieure de type bachelier.

Pour NOE, l'idée ne serait pas de remplacer la formation actuelle par un bachelier mais celui-ci viendrait la compléter. Plusieurs statuts cohabiteraient donc au sein d'une même équipe de travail, l'idéal étant qu'il y ait au moins une personne possédant un bachelier dans chaque équipe. Le personnel déjà en activité se verrait proposer une formation allégée une fois les acquis valorisés.

La création d'un bachelier en puériculture permettrait aux étudiants diplômés de l'enseignement secondaire général de se diriger vers ce métier mais aussi de s'aligner sur les formations proposées en Flandre et dans d'autres pays voisins.

La réflexion est également en cours au sein de l'ONE, qui devrait aboutir à une proposition auprès du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2018.

Le Soir, 8 novembre 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.