Quand l'alternance s'invite à l'Université

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 05/05/2018  —  Actualité précédente / suivante

Jusqu'ici surtout cantonnée à l'enseignement qualifiant, la formation en alternance prend de l'ampleur en Belgique et intéresse les universités, de plus en plus nombreuses à intégrer ce type d'enseignement dans leur programme.

Alors que l'IFAPME est le principal acteur dans ce domaine, un changement décrétal permet aux établissements d'enseignement supérieur de proposer certains programmes selon le principe de la formation en alternance.

Intégrer l'alternance dans le monde universitaire a de nombreux avantages:

Pour les étudiants

  • permet l'accès aux études universitaires aux personnes en recherche d'emploi;
  • permet aux étudiants qui ont un profil moins académique d'obtenir un diplôme universitaire;
  • solution intéressante pour ceux qui tiennent à garder un contact direct avec le terrain durant leur formation;
  • le stage est rémunéré.

Mais, l'horaire est particulièrement chargé et le système peut être considéré, par certains, comme financièrement peu avantageux. En effet, l'étudiant perçoit 750 euros dans le cadre de son stage, montant qui se substitue à l'éventuels autres revenus (jobs étudiant, allocations familiales).

Pour l'Université

Mettre en place des formations en alternance permet à l'Université de se rapprocher des réalités professionnelles et de faire face aux changements rapides du monde du travail.

Pour les entreprises

  • dans les secteurs en pénurie de talents, l'alternance est une façon de recruter des travailleurs deux ans avant la fin de leur cursus;
  • la formation s'effectue en interne à moindre coût;
  • permet de renforcer l'équipe;
  • l'étudiant peut être affecté à un projet précis.

Références, 5 mai 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.