Les règles d'octroi des bourses et les critères de finançabilité sont à revoir

Posté le 19/12/2019  —  Actualité précédente / suivante

La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, annonce la création d'un groupe de travail qui se penchera sur la révision des critères de finançabilité des étudiants du supérieur ainsi que sur la clarification des règles d’octroi des bourses.

Début décembre 2019, plus de 700 étudiants francophones ont appris qu'ils devaient rembourser le montant de la bourse d'études perçue deux ans plus tôt; bourse qu'ils n'auraient pas dû percevoir puisqu'ils étaient alors non finançables. 

En effet, depuis le décret Paysage, le critère de finançabilité remplace le critère de réussite dans la procédure d'octroi d'une bourse. Or, le contrôle de ce critère de finançabilité se fait à postériori, ce qui explique que les montants soient réclamés avec deux ans de retard.

La ministre de l'Enseignement supérieur souhaite donc clarifier les règles et informer les étudiants en amont. La Fédération des étudiants francophones (FEF) réclame, elle, l'annulation de la dette des étudiants boursiers ainsi que la suppression du critère de finançabilité.

Le Soir, 19 décembre 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.