L'école belge trop inégalitaire

Posté le 24/10/2018  —  Actualité précédente / suivante

Le nouveau rapport PISA pointe le fait que les performances scolaires des élèves belges sont trop associées à leur milieu socio-économique.

Parmi les 36 pays de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique), la Belgique est en effet un des pays où l'enseignement est parmi les moins égalitaires et où les résultats scolaires des élèves sont fortement liés à leur origine sociale.

Seuls la France et la Hongrie font moins bien que la Belgique tandis que les pays où l'écart est le plus faible et où l'enseignement est le plus équitable sont l'Estonie, le Canada et la Norvège.

Si les inégalités sociales ont toujours été élevées en Belgique, on constate qu'aucune évolution n'a eu lieu depuis quinze ans, qu'elle soit positive ou négative. L'OCDE recommande à la Belgique de minimiser les mécanismes de relégation et de redoublement, ce qui se mettra en place dans le cadre du Pacte d'excellence. En effet, celui-ci prévoit un allongement du tronc commun et une diminution du redoublement d'ici 2030.

Travailler sur l'attractivité du métier d'enseignant et la qualité de leur formation sont aussi des projets en cours via les négociations sectorielles et la réforme de la formation initiale des enseignants.

Le Soir, 24 octobre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.