Le master en Médecine et en Droit bientôt disponibles dans le Hainaut ?

Posté le 20/12/2022  —  Actualité précédente / suivante

A l’heure actuelle, l’Université de Mons (UMons) propose uniquement le bachelier de transition en Médecine et en Droit. 

Les étudiants doivent donc changer d’université une fois qu’ils ont obtenu ce premier diplôme.

L’idée serait de proposer la réalisation complète de ces études au sein de l’Université de Mons en co-habilitation avec l’Université Libre de Bruxelles (ULB) pour la rentrée scolaire 2024-2025.

La demande a été approuvée par l’ARES (Académie pour la Recherche et l’Enseignement Supérieur) ce mardi 20 décembre 2022.

Comme stipule le recteur de l’UMons, la demande d’habilitation* envoyée respecte amplement l’ensemble des critères demandés :

  • Evitement de concurrences territoriales (co-diplomation)
  • Besoins socioéconomiques et de santé publique démontrés
  • Frais supplémentaires évités pour les finances publiques (Faculté de Médecine, de Pharmacie et de sciences biomédicales déjà opérationnelles au sein de l’université)
  • Présence d’un réseau conséquent d’hôpitaux avec qui des collaborations ont déjà été réalisées
  • Renforcement de la fondation Raoul Warocqué destinée à la recherche médicale et à l’amélioration de la santé
  • Réduction de la pénurie des médecins généralistes de la région

Pour ce qui est du Master en Droit, l’orientation proposée serait la finalité spécialisée en Droit de l’Entreprise.

N’oublions pas que la procédure est toujours en cours étant donné qu’elle est maintenant entre les mains de la Ministre de l’Enseignement Supérieur, Mme Valérie Glatigny. Elle devra ensuite être transférée au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et enfin, au Parlement.

Notons aussi que l’ARES a donné un retour favorable concernant trois autres demandes de l’UMons : le Master Ingénieur Civil de l’énergie à Mons, le Master en Urbanisme et développement territorial à Charleroi (avec l’ULB) et le Bachelier en Communication numérique à Charleroi (avec l’ULB, l’UCLouvain, la HEPH-Condorcet et la HE Galilée).

Le verdict final est attendu pour le printemps 2023 mais notons que jusqu’à présent le Gouvernement et le Parlement ont toujours suivi les recommandations de l’ARES.

*Habilitation : capacité accordée à un établissement d’enseignement supérieur d’organiser un programme d’études sur un territoire donné et de délivrer des certificats et des diplômes.

UMons, 20 décembre 2022.


Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus