La sexologie clinique bientôt encadrée

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 01/12/2016  —  Actualité précédente / suivante

En Belgique, la sexologie clinique est une profession de soins qui n'est pas encore réglementée. Dans le cadre de la révision de la loi du 4 avril 2014 sur les professions dans les soins de santé, la question s'est posée de la légitimité d'intégrer cette profession dans la législation.

Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) s'est donc penché sur la question et propose une définition de la fonction de sexologue clinicien, un profil de compétences à acquérir ainsi qu'un schéma de formation.

Il considère notamment que la sexologie clinique n'est pas une spécialisation d'une autre profession de santé mais une profession de santé autonome.

Selon le profil dressé par le CSS, le sexologue clinicien devrait avoir des connaissances bio-psychosociales sur la sexualité et la santé sexuelle, des attitudes et compétences dans les domaines de la promotion de la santé, de l'entretien clinique, de l'évaluation et de l'intervention. Il doit également avoir la possibilité de se former en psychothérapie et l'exercer.

Pour atteindre le niveau de compétences requis pour exercer la sexologie clinique de manière autonome, le CSS recommande un parcours de formation en trois étapes:

  • une formation universitaire incluant un stage pratique (master ou formation continue après un master dans une profession de soins de santé);
  • une période de pratique supervisée de 3 ans minimum;
  • une formation continue.

En ce qui concerne les personnes qui ont pratiqué la sexologie jusqu'à ce jour, il est recommandé d'accorder la reconnaissance sur base des dossiers individuels et de l'accorder à toute personne qui a suivi une formation universitaire en sexologie. Les étudiants qui seront en cours de formation universitaire à l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pourront aussi obtenir le titre sans période de pratique supervisée.

Le CSS recommande également qu'une structure de contrôle soit mise en place, notamment dans le but d'élaborer et de suivre un code déontologique et que la question du remboursement des consultations du sexologue clinicien soit mise à l'étude.

 

La version intégrale de l'avis peut être téléchargé sur le site du Conseil Supérieur de la Santé.

Conseil Supérieur de la Santé. Sexologie clinique. Bruxelles: CSS; 2016. Avis n°9333.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.