Changements en vue dans la formation des profs

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 17/05/2017  —  Actualité précédente / suivante

A partir de la rentrée académique 2019-2020, la formation des enseignants va être allongée.

Une réforme est en cours de discussion, dont voici les grandes lignes.

Les enseignants qui sont aujourd'hui formés en 3 ans (maternel, primaire et secondaire inférieur) le seront en 4 ans. Ils effectueront les trois premières années en haute école et la dernière année à l'université dans le cadre d'une codiplômation. Ensuite, la formation passera à 5 ans selon le même principe.

L'instituteur primaire reçoit actuellement une formation généraliste puisqu'il est capable de tout enseigner. A l'avenir, l'enseignant devra se spécialiser dans une discipline précise pendant ses études, pour enrichir les écoles d'expertises plus poussées.

Il est aussi question de permettre aux enseignants de donner cours dans un autre niveau que celui pour lequel ils ont été formés. Par exemple, un instituteur primaire pourrait enseigner en début de secondaire et en fin de maternel.

La réforme provoque beaucoup de remous au niveau politique, notamment en raison du coût important qu'elle va générer. En effet, des études plus longues induisent automatiquement un salaire plus élevé pour les enseignants.

Le Soir, 17 mai 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.