CEB d'éveil: les plus mauvais résultats depuis 2010

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 28/06/2018  —  Actualité précédente / suivante

Les élèves de sixième primaire ont passé le Certificat d'Etudes de Base (CEB) et les résultats en éveil interpellent.

Si la moyenne du CEB de français 2018 (75,72 %) est plus haute que celle des années précédentes, tout comme celle des mathématiques, le taux global de réussite du CEB sur l'ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles est moins bon en 2018 (90,63 %) que les huit années précédentes (91,6 %).

Mais c'est le CEB d'éveil (sciences, histoire et géographie) qui interpelle. 68,74 % est le plus mauvais résultat depuis la création du certificat d'études de base en 2010.

Ces résultats doivent encore être analysés dans le détail par la Fédération Wallonie-Bruxelles pendant l'été mais une première constatation peut expliquer ce faible résultat. Ainsi, il apparaîtrait que certaines questions, dont les consignes étaient plus longues, ont désavantagé les élèves qui avaient des difficultés en lecture.

L'Avenir, 28 juin 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.