Type d'organisme proposant la formation : Centre de compétence (Wallonie) / Centre de référence (Bruxelles)
Type de formation : Formation professionnelle
Durée : Formation courte - 12 semaines
Horaire : Jour

Le technicien supérieur en maintenance aéronautique est amené à effectuer l’entretien des cellules, des équipements hydrauliques, électriques et des moteurs d’un aéronef. En tant que technicien de maintenance aéronautique, vous jouerez un rôle essentiel au service de la sécurité et de la régularité du transport aérien. Votre activité s’effectuera dans un cadre strictement réglementé. La maintenance est un métier manuel dans lequel vous utiliserez de nombreux outils et appareils de mesure pour intervenir sur des organes tels que moteur, commandes, fuselage, instrumentation de bord, train d’atterrissage. En fonction de votre expérience et de votre spécialité vous pourrez être affecté au « petit entretien », réalisé en escale ou en atelier (révision des moteurs et des équipements) ou au « grand entretien », qui correspond à une révision majeure de l’avion lors de visites programmées (déshabillage de l’avion et changement de pièces lourdes comme le moteur…). Le technicien supérieur a la responsabilité de signer l’autorisation de remise en vol de l’avion (APRS). Ce métier exige de la rigueur, le droit à l’erreur n’existe pas en maintenance aéronautique !
L’activité s’exerce au sein de compagnies aériennes, de sociétés de services en maintenance aéronautique (belge ou étrangère), d’unités d’entretien d’aéroclub et des forces armées. Elle peut impliquer des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs jours ou mois.

Les cours sont dispensés en français. Seuls des «shorts courses» sont assurés en anglais.

La formation vise à former de futurs techniciens en maintenance aéronautique qui travailleront en « Line Maintenance » ou au sein d’une entreprise de maintenance aéronautique. Le WAN étant agréé comme centre de formation en maintenance aéronautique (BE.147.002) par la Direction Générale du Transport Aérien Belge (DGTA) et le programme étant conforme à la réglementation EASA Partie 66 qui concerne la délivrance d’une certification de « technicien d’aéronef de niveau B », cette formation donne droit à un certificat de réussite des examens théoriques reconnu dans tous les pays européens adhérent à la réglementation EASA pour l’exercice du métier de technicien d’aéronef.

Prérequis & conditions d'inscription

CTSS au minimum (Certificat de l’enseignement technique supérieur) ou avoir réussi une formation TMA de niveau A.
Etre inscrit comme demandeur d’emploi.
Etre motivé.
Avoir une bonne compréhension de la langue française.
Répondre favorablement au test de sélection et d’entretien individuel.
Accepter les règles de sécurité et le règlement d’ordre intérieur.
Une connaissance de l’anglais et une connaissance suffisante de l’outil informatique sont nécessaires pour évoluer dans ce métier.

Exemple de grille-horaire

Mathématiques

Physique

Electricité

Techniques digitales – instrumentation

Matériaux et matériels

Procédures d’entretien

Aérodynamique de base

Facteurs humains

Législation aéronautique

Technologie des avions (moteurs à réaction)

Technologie des avons (moteurs à piston)

Turboréacteurs

Moteurs à piston

Hélices

Anglais aérotechnique

Visites industrielles

Stage industriel

Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations.

Liste des écoles organisant la formation

Pour obtenir la liste des établissements qui organisent cette formation, cliquer ici.

Vous pouvez également contacter le centre Siep proche de chez vous.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.