Trois ans pour racheter ses études

Posté le 08/12/2016  —  Actualité précédente / suivante

Dès 2020, les travailleurs du secteur privé, les fonctionnaires et les indépendants pourront racheter leurs années d’étude pendant 10 ans, à 1500 euros par année rachetée. Seront prises en compte les années d’étude liées à un diplôme de l’enseignement supérieur, à l’exception des années de redoublement.

A l’heure actuelle, les fonctionnaires bénéficient de la gratuité. Il s’agit donc d’harmoniser ce système pour tous les travailleurs. Une période de transition de trois ans, à partir de mars 2017, sera prévue afin que tous les travailleurs, quel que soit leur âge, puissent racheter leurs années d’étude à ce tarif de 1500 euros. Une réduction de 10% sera accordée en 2017 et 2018 et le montant sera déductible fiscalement. Le rachat des années d’étude pourra rapporter de 250 à 310 euros de plus à la pension, en fonction de la situation familiale.

Cette mesure devrait rapporter 42 millions d’euros au gouvernement même si, à terme, les autorités devront débourser plus pour les pensions.

L’Avenir, 8 décembre 2016


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus