Renforcement du français à l'école

Posté le 10/10/2018  —  Actualité précédente / suivante

Dans le cadre du Pacte d'excellence, un nouveau décret donne la priorité au renforcement du français pour les primo-arrivants et les élèves qui ont des difficultés.

L'objectif de ce décret est de s'assurer de la maîtrise du français comme langue de communication usuelle et comme vecteur d'apprentissage par tous les élèves, quelle que soit leur origine sociale et culturelle. La maîtrise de la langue étant le meilleur moyen de lutter contre le retard scolaire.

Sont visés par ce décret:

  • les primo-arrivants : les élèves arrivés sur le territoire belge depuis moins d'un an et qui ont, soit un statut de réfugié, soit un statut de demandeur d'asile, soit sont ressortissants d'un pays à statut socio-économique faible. Les écoles qui accueillent ces élèves auront un accès simplifié à l'encadrement Daspa et les enfants non alphabétisés bénéficieront d'un accompagnement spécifique pendant 24 mois.
  • les élèves assimilés Daspa : les enfants Rom et ressortissants des pays d'Europe centrale et orientale ainsi que les demandeurs d'asile qui n'ont pu suivre une scolarité dans les meilleurs délais en raison des procédures administratives.
  • les élèves FLA "français langue d'apprentissage" pour lesquels l'objectif est la maîtrise du langage spécifique à l'école, qu'ils soient belges ou d'une autre nationalité. La passation d'un test sera organisé au sein des écoles fondamentales, qui bénéficieront de moyens supplémentaires pour renforcer cet apprentissage.

Le Soir, 10 octobre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.