Quelle carrière pour les doctorants?

Posté le 08/04/2019  —  Actualité précédente / suivante

Une thèse analyse le parcours des doctorants francophones.

Le doctorat, diplôme le plus élevé dans l'espace de qualification, attire de nombreux étudiants. Selon les données du Conseil des recteurs de l’enseignement francophone, le nombre d'inscriptions au doctorat a connu une augmentation de 80% entre 1996 et 2014. Pourtant, les postes permanents dans la recherche ou l'enseignement universitaires ne croissent pas de façon proportionnelle. Que deviennent donc les quelques 800 docteurs qui sortent chaque année des universités francophones?

Nathan Gurnet, chercheur à l'UCLouvain, a analysé le parcours de 268 doctorants et les résultats de sa thèse sont plutôt encourageants: 

  • un mois après avoir décroché leur doctorat, ils sont 77% à travailler
  • un an après l'obtention de leur diplôme, ils sont 89% à être à l'emploi
  • le taux d'emploi atteint les 93% au bout de 18 mois.

L'Université demeure le principal employeur des docteurs puisque 39% d'entre eux décrochent un job dans l'enseignement supérieur comme chargé de cours ou dans la recherche, 46% réalisent une carrière dans le privé ou dans la fonction publique tandis que 16% se trouvent dans une situation précaire (sans emploi ou alternant les périodes d'emploi et de non-emploi).

Le Soir & L'Avenir, 8 avril 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.