Philo et citoyenneté : les contenus sont connus

Posté le 14/11/2016  —  Actualité précédente / suivante

Le gouvernement de la Communauté française vient d’approuver le référentiel qui décrit les compétences à acquérir pour le cours d’EPC, éducation à la philosophie et la citoyenneté, qui sera obligatoire dans l’enseignement secondaire dès 2017. Pour rappel, les élèves auront obligatoirement une heure d’EPC et devront choisir d’y ajouter une heure de religion, de morale ou d’EPC. Excepté dans l’enseignement libre confessionnel : il n’y aura pas de plage horaire spécifique - les compétences seront abordées de façon transversale dans les différents cours. Ce référentiel devra encore être analysé en commission au parlement. Ensuite, le gouvernement devra prendre un arrêté. Ce document s’appliquera à tous les réseaux (au libre confessionnel également).

Dans le deuxième degré (3e et 4e ), les élèves devront apprendre à repérer les tentatives de manipulation dans les discours, réfléchir à l’impact des nouvelles technologies de l’information sur leurs comportements ou encore questionner les stéréotypes et préjugés qui orientent leurs choix de vie. Si les élèves décident de prendre une heure d’EPC en plus, ils seront notamment amenés à identifier les déterminants de l’information dans les médias, à réfléchir sur la notion d’« identité » ou sur celle d’« engagement citoyen ».

Au troisième degré (5e et 6e), le référentiel prévoit des apprentissages sur la vérité, sur la bioéthique, sur les différentes conceptions de l’Etat, les différents domaines d’intervention du pouvoir public. Les élèves qui auront l’heure supplémentaire pourront étudier les moyens d’action du citoyen en démocratie ainsi que les contre-pouvoirs, réfléchir au déterminisme socioculturel, ainsi qu’aux diverses conceptions de la justice.

Le Soir, 14 novembre 2016


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.