Le Pacte d'excellence du point de vue de l'élève

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 01/09/2017  —  Actualité précédente / suivante

Le Pacte d'excellence a fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps mais que va-t-il changer concrètement pour l'élève?

Un tronc commun jusqu'en 3e année

Actuellement, le tronc commun s'arrête en fin de 2e secondaire. Avec le Pacte d'excellence, il va s'étendre de la maternelle à la 3e secondaire et donc, s'allonger d'un an. Il comprendra plusieurs champs disciplinaires obligatoires pour tous:

  • le français, les langues modernes et anciennes;
  • les sciences et techniques : mathématiques, sciences, géographie physique, compétences manuelles et techniques; 
  • les sciences humaines et sociales : histoire, géographie, sciences économiques et sociales, philosophie et citoyenneté;
  • les arts et la culture;
  • l'éducation physique et l'éducation à la santé;
  • la méthodologie: "apprendre à apprendre".

Selon ce principe, l'élève n'aura plus à choisir d'option. Pour l'instant, le Pacte ne précise pas le volume horaire qui sera alloué à chacune des matières bien que certaines pistes soient à l'étude.

A partir de la 4e année

La diversification des parcours commencera en 4e année où l'élève optera pour une filière de trois ans:

  • la filière de transition, qui mène à l'enseignement supérieur;
  • la filière de qualification, qui prépare à un métier donné. Les diplômés de cette filière n'auront plus accès à l'enseignement supérieur, sauf s'ils réussissent une 7e année.

La distinction entre enseignement professionnel et technique de qualification n'existera plus, le Pacte prévoyant aussi d'adapter la carte des formations qualifiantes. Ainsi, les formations qui n'assurent pas la maîtrise d'un métier spécifique ou pour lesquelles il n'existe pas de débouchés seront supprimées.

L'évaluation des apprentissages

Pendant les trois premières années du secondaire, les élèves recevront donc un apprentissage collectif, comme c'est le cas actuellement. Mais, à certains moments, les élèves seront séparés selon le niveau atteint dans la matière et bénéficieront d'un cours de Remédiation, Consolidation et Dépassement (RCD) c'est-à-dire de remédiations ou de cours avancés.

Un bilan sera effectué en fin de 3e secondaire, qui prendra la forme d'une évaluation externe et donnera lieu à un Certificat du tronc commun (CTC). Si l'élève échoue à cette évaluation, il pourra redoubler l'année. Durant cette année complémentaire, le doubleur pourra utiliser un système de crédits et suivre certains cours de 4e année, dans la filière de son choix soit pour l'aider à se décider, soir pour capitaliser les examens réussis.

Le Vif/L'Express, 1er septembre 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.