Nouveau gouvernement: à quoi s'attendre en matière d'enseignement?

Posté le 10/09/2019  —  Actualité précédente / suivante

La coalition arc-en-ciel a abouti à deux accords de gouvernement pour la Wallonie et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Quels impacts sur l'enseignement?

  • Le décret inscription sera remplacé

Les dispositions actuelles relatives aux inscriptions dans l'enseignement secondaire seront abrogées et remplacées par de nouvelle dispositions.

Quelques critères prioritaires pour l'accès à un établissement sont cependant connus : l'inscription d'un membre de la fratrie dans l'école, un parent qui y est membre du personnel, le maintien du formulaire unique d'inscription, la période d'inscription et un mécanisme d'inclusion d'au moins 20% de publics précarisés.

  • La réussite indispensable du CEB

Le CEB reste obligatoire pour tous, sous forme d'épreuve externe dont la réussite est indispensable pour obtenir le certificat d'études de base. Le niveau d'exigence de cet examen sera renforcé et sera adapté aux nouveaux référentiels même si l'équipe pédagogique pourra toujours accorder le CEB sur base des résultats de l'année en fonction de la situation de chaque élève.

  • Le tronc commun est maintenu jusqu'à 15 ans

Le tronc commun est maintenu mais la troisième secondaire comprendra des activités orientantes supplémentaires, soit sous forme de 4 semaines spécifiquement dédiées soit plusieurs périodes par semaine, au choix des établissements scolaires. Au terme de la 3e secondaire, l'élève devra choisir de poursuivre dans l’enseignement général ou qualifiant.

  • Le renforcement de l'alternance

L'objectif est de renforcer l'enseignement en alternance pour en faire un parcours d'excellence.

L'accès sera possible pour les élèves qui atteignent 15 ans au cours du premier quadrimestre de l'année scolaire, pour autant qu'ils aient suivi la 2e secondaire.

L'intention est de rationaliser les outils et les lieux de formation, de simplifier les filières et de supprimer certains doublons.

  • Le Pacte d'excellence est confirmé

Le gouvernement souhaite mettre l'accent sur un apprentissage plus précoce des langues et l'ouverture d'un débat pour inciter au choix du néerlandais ou de l'allemand comme seconde langue.

Le Soir, 10 septembre 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.