L'enseignement, marqueur de l'égalité entre hommes et femmes

Posté le 23/02/2018  —  Actualité précédente / suivante

L'IWEPS (Institut Wallon de l'Evaluation, de la Prospective et de la Statistique) a réalisé une étude sur l'enseignement comme indicateur de l'égalité hommes-femmes en Wallonie. Voici les résultats.

On constate déjà des inégalités dans l'enseignement secondaire.

Les garçons sont plus nombreux dans l'enseignement professionnel, technique de transition et de qualification où ils choisissent souvent les options construction et industrie tandis que les filles se dirigent majoritairement vers des options sociales ou habillement.

Les filles sont plus nombreuses dans l'enseignement général avec des options sciences sociales, latin ou grec. Les garçons qui s'y trouvent choisissent davantage les mathématiques, les sciences et l'éducation physique.

Dans l'enseignement supérieur

Si le niveau de qualification a augmenté pour l'ensemble des Wallons, la différence est plus nette pour les femmes, qui sont plus nombreuses à être diplômées de l'enseignement supérieur que les hommes.

Les filles choisissent surtout les études en sciences psychologiques et pédagogiques, en langues et lettres, en médecine vétérinaire, en sciences biomédicales et pharmaceutiques ou encore en communication. Les garçons sont majoritaires dans les études scientifiques et en sciences de l'ingénieur.

Si les filles sont globalement plus nombreuses que les garçons en master, elle sont par contre moins nombreuses à entamer un doctorat universitaire.

L'Avenir, 23 février 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.