Le smartphone provoquerait une baisse des résultats scolaires

Posté le 09/01/2018  —  Actualité précédente / suivante

Les conclusions d'une étude de l'UGent et de l'UAntwerpen menée auprès de 696 étudiants de première bachelier sur l'utilisation du smartphone interpelle.

Cette étude portait sur le lien entre les résultats obtenus lors de la session d'examens de janvier 2017 et l'usage du smartphone par les étudiants concernés.

Les résultats sont étonnants. En moyenne, l'étude montre qu'un étudiant consulte son téléphone trois à cinq fois par cours et plus de deux fois par heure en période d'étude. Et, plus l'étudiant consulte son smartphone fréquemment, moins bonnes sont ses notes d'examens.

Il apparaît que les étudiants qui ont un usage du smartphone au-dessus de la moyenne affichent 1.1 point de moins sur 20 à leurs examens que les étudiants ayant une utilisation moins intensive que la moyenne de leur téléphone. De plus, le taux de réussite des premiers est de 60.6 % tandis qu'il s'élève à 68.9 % pour ceux qui utilisent moins leur smartphone.

L'Avenir, 9 janvier 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.