L'alternance comme filière d'excellence

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 24/11/2017  —  Actualité précédente / suivante

Le taux de chômage des jeunes est élevé et en partie lié à l'inadéquation entre formation et besoins des entreprises. Travailler à bâtir des ponts entre ces deux milieux est donc essentiel. 

La Fondation Agir contre l'exclusion (FACE) et son président Gérard Mestrallet, par ailleurs Président d'Engie, oeuvrent pour une formation professionnelle de qualité qui passerait par l'alternance.

L'idée serait de réformer la formation en alternance pour en faire une filière d'excellence et non plus un second choix, synonyme d'échec.

Les recommandations de FACE sont les suivantes :

  • faire en sorte que chaque diplôme soit assorti d'une obligation de stage en entreprise;
  • inciter les professeurs à passer en entreprise pendant leur formation;
  • intégrer une ou plusieurs semaines par an de formation en entreprise tout au long d'un cursus scolaire.

Selon Gérard Mestrallet, si le tronc commun pluridisciplinaire et polytechnique allongé proposé dans le "Pacte pour un enseignement d'excellence" est assorti d'une découverte des métiers, les élèves seront mieux préparés à poser des choix prioritaires et non plus de relégation.

Le Soir, 24 novembre 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.