Il manque des écoles secondaires à pédagogie active

Posté le 15/02/2020  —  Actualité précédente / suivante

Depuis quelques années, on assiste à l'apparition d'un grand nombre d'écoles à pédagogie active. Mais si elles sont particulièrement nombreuses dans l’enseignement fondamental, le démarrage est plus lent dans le secondaire.

Conséquence directe : la transition n'est pas forcément assurée pour les élèves qui ont entamé leur scolarité en pédagogie active et qui souhaitent la poursuivre dans le secondaire.

De plus, outre ces difficultés de passage du primaire au secondaire, on constate aussi des inégalités en termes géographiques puisque la grande majorité des écoles à pédagogie active sont situées à Bruxelles et dans le Brabant wallon.

Le Soir, 15 & 16 février 2020


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.