Organismes d’Insertion Socioprofessionnelle (OISP) & Centres d’Insertion Socioprofessionnelle (CISP)

En Région bruxelloise

Le chômage est sans aucun doute le plus grand fléau auquel doit faire face la Région bruxelloise. Avoisinant les 20%, il frappe particulièrement les personnes peu qualifiées et les jeunes. De nombreuses raisons sont à évoquer. Depuis de nombreuses années, des associations donnent une réponse pratique et quotidienne à cette problématique. Il s'agit du dispositif d'insertion socioprofessionnelle.

Chaque année 1.620.602 heures de formation professionnelle sont dispensées à plus de 4.000 personnes infra-qualifiées. Un accueil personnalisé est organisé pour près de 12.000 personnes. Un parcours d'insertion peut ainsi être proposé.

Les formations proposées permettent de maîtriser la lecture et l'écriture, d'acquérir des compétences de base et surtout d'obtenir une qualification professionnelle afin de poursuivre une formation ou de rechercher un emploi.

De plus, le dispositif d'insertion socioprofessionnelle soutient les demandeurs d'emploi à réaliser un bilan de compétences, ou les aide à se réorienter. Enfin, il les assiste lors de leurs recherches d'emploi. Par ailleurs, les organismes d'ISP considèrent la personne dans son ensemble, c'est pourquoi, un appui psychosocial peut être fourni tout au long du parcours.

Actuellement, sept actions de formation sont reconnues :

  1. Alphabétisation
    maîtriser la langue française
  2. Formation de base
    remettre à niveau ses connaissances générales et acquérir des savoirs globaux sans lien particulier avec un métier spécifique, il s'agit d'une formation généraliste
  3. Préformation
    acquérir des compétences de base liées à un métier, elle vise l'acquisition de prérequis professionnels indispensables pour entrer en formation qualifiante
  4. Formation qualifiante
    permet au stagiaire d'acquérir des compétences professionnelles nécessaires à l'exercice d'un métier ou d'une fonction, elle vise une qualification permettant d'accéder à un emploi rémunéré
  5. Formation par le Travail (atelier de formation par le travail)
    remettre à niveau ses connaissances générales et d'acquérir, par la pratique, des compétences liées à un métier ;
  6. Détermination
    organisée par les Missions Locales pour s'orienter vers la formation ou vers l'emploi. Les Missions Locales organisent également des formations pilotes répondant aux niches d'emploi dans différents secteurs d'activités.
  7. Français langue étrangère
    maîtriser la langue française pour des personnes dont ce n’est pas la première langue.


Actiris, l'organisme responsable de la mise en œuvre de la politique régionale de l'emploi à Bruxelles, conventionne les OISP pour assurer une série d'activités complémentaires à celle de la formation. Il s'agit d'activités tournées plus spécifiquement vers l'emploi. C'est ainsi que les OISP accueillent, informent et orientent les demandeurs d'emploi qui souhaitent suivre une formation. Enfin, les OISP fournissent un accompagnement socioprofessionnel et une aide à la recherche d'emploi.

L'ISP s'adresse à des demandeurs d'emploi peu qualifiés. Le public ISP est principalement constitué de personnes n'ayant pas obtenu le certificat de l'enseignement secondaire supérieur ou un diplôme équivalent. Les OISP les forment et leur permettent d'acquérir des compétences de base et/ou professionnelles en vue de trouver un emploi. Pour ce faire, les formateurs ont développé une pédagogie particulière qui place l'individu au centre de leur démarche.

Les personnes qui suivent une formation ISP dans un OISP signent un contrat de formation professionnelle. C'est ainsi que Bruxelles Formation les reconnaît en tant que 'stagiaire en formation' et leur verse un défraiement d'un euro par heure de formation effectivement suivie. Ce contrat de formation professionnelle constitue la pierre angulaire de la relation entre le stagiaire, l'OISP et Bruxelles Formation.

À Bruxelles, l'OISP c'est :

  • Environ 50 centre OSIP
  • Plus de 4000 chercheurs d'emploi formés par année
  • 1.5 millions d'heures d'heures de formation dispensées par an
  • Des domaines de formations variés :  la construction, l'aide aux personnes, la bureautique, l'Horeca, l'animation culturelle, la maintenance, etc.

Lien vers les organismes d'insertion socio-professionnelle : http://www.bruxellesformation.be/bruxelles-formation-ses-partenaires/partenaires/les-oisp.html

En Wallonie

Les centres d'insertion socioprofessionnelle (CISP) sont des opérateurs de formation professionnelle et d'insertion socioprofessionnelle qui s'adressent à des adultes peu scolarisés et demandeurs d'emploi. Leurs actions de formation  se déploient selon deux types de démarches qui ont chacune un cadre méthodologique fixé par le décret.

EFT

La démarche « Entreprise de Formation par le Travail » (EFT) consiste en une mise en situation réelle de travail par la production commercialisée de biens et de services en lien avec plusieurs métiers, intégrant éventuellement des cours et des stages en entreprise.

DéFI

La Démarche de Formation et d’Insertion (DéFI) (ex-OISP – Organisme d’Insertion Socioprofessionnelle) comprend des cours, des exercices pratiques et éventuellement des stages, selon une méthode pédagogique participative adaptée à un public adulte (formation par l’expérience, pédagogie du projet).

Les Centres d’insertion socioprofessionnelle (CISP) assurent la formation de stagiaires éloignés de l’emploi. Les CISP recourent à une pédagogie spécifique pour permettre aux stagiaires d’acquérir des compétences générales et techniques, tout en bénéficiant d’un accompagnement psychosocial. Les CISP remplacent les Organismes d’insertion socioprofessionnelle (OISP) et les Entreprises de Formation par le Travail (EFT).

Les filières de formation organisées par les CISP couvrent notamment les domaines suivants : alphabétisation, remise à niveau, développement personnel, bâtiment, horeca, métiers verts, services à la personne, secrétariat, commerce, ...

L’objectif prioritaire d’une filière de formation CISP correspond à l’une des catégories suivantes :

  1. L’orientation professionnelle
    les actions pédagogiques structurées permettant au stagiaire d’envisager différentes alternatives qui favorisent son insertion socioprofessionnelle ou de concevoir ou confirmer son projet professionnel et personnel ;
  2. La formation de base
    la formation générale ou technique visant l’acquisition de connaissances élémentaires, de compétences générales et techniques et de comportements utiles à l’insertion socioprofessionnelle et qui ne sont pas nécessairement liées à un métier déterminé ;
  3. La formation professionnalisante
    la formation visant l’acquisition de connaissances, compétences et comportements socioprofessionnels nécessaires à l’exercice d’un métier déterminé.


Les formations sont destinées à un public adulte qui n'est plus soumis à l'obligation scolaire. Elles sont réservées aux demandeurs d'emploi inoccupés (DEI) inscrits au Forem et peu scolarisés (max. C2D). Elles sont accessible également aux demandeurs d'emploi inoccupés depuis au moins 18 mois dans les 24 mois qui précédent la formation. Il existe également quelques autres situations assimilées (personnes relevant de l'INAMI ou de l'AVIQ, personnes incarcérées, personnes d'origine étrangère peu scolarisées,...). Il est également possible de demander une dérogation pour les personnes disposant au maximum du CESS.

En Wallonie, l’ISP c’est :

  • 157 opérateurs de formation agréés
  • plus de 16.000 stagiaires par année
  • 5.5 millions d’heures de formation dispensées par an
  • des domaines de formations variés : le bâtiment, la menuiserie, les métiers verts, le nettoyage, la couture, l’horeca, la bureautique, l’informatique, l’audiovisuel, l’animation socioculturelle, l’électromécanique, le français langue étrangère, l’orientation personnelle, etc.

Lien vers la liste des CISP : http://www.interfede.be/

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.