Une bourse pour les étudiants frontaliers?

Posté le 15/06/2018  —  Actualité précédente / suivante

De nombreux étudiants suivent leurs études supérieures dans un pays limitrophe sans pouvoir bénéficier de bourses alors même qu'ils entrent dans les conditions d'octroi.

Or pour certains, étudier à l'étranger est un choix nécessaire. C'est par exemple le cas des jeunes qui habitent dans la province du Luxembourg. Pour eux, il est plus facile d'étudier au Grand-Duché de Luxembourg  que de prendre un kot ou de subir des trajets quotidiens particulièrement longs. 

Face à cette situation, une proposition de résolution a été déposée au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour permettre à tout étudiant qui entre dans les conditions d'octroi d'une allocation d'études de l'obtenir s'il effectue ses études dans un pays limitrophe car il ne peut trouver à distance raisonnable de son domicile un établissement d'enseignement supérieur offrant la filière choisie. Un condition supplémentaire pourrait être ajoutée : que les cours soient donnés en français, en tout ou en partie.

L'Avenir, 15 juin 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.