Près d’un enfant sur quatre suit des cours particuliers

Posté le 13/12/2016  —  Actualité précédente / suivante

Un enfant sur quatre, primaire et secondaire confondus, a bénéficié de cours particuliers dans le courant de l’année précédente. Dans cette optique, 46 % des parents optent pour un professeur ou un coach indépendant. Les autres privilégient un professeur de l’école, un étudiant ou, enfin, une ASBL de soutien scolaire.

Une des explications se trouve dans l’évolution actuelle des familles : il y a de plus en plus de familles où les deux parents travaillent, parfois avec des horaires contraignants. Lorsqu’ils rentrent à la maison, ils préfèrent partager du temps avec leurs enfants autrement qu’en faisant les devoirs. De plus, de nombreux enfants ont des besoins spécifiques que l’école ne peut prendre en charge. Pourtant, la majorité des accompagnés par des organismes privés, ces leçons particulières relèvent souvent de la « prévention », afin d’éviter que l’élève ne décroche.  

Au-delà d’un enseignement déjà très inégalitaire, les cours particuliers ajoutent une différence entre les enfants : le risque avec le développement de tous ces cours supplémentaires, c’est de renforcer l’éducation à deux vitesses.

Le Soir, 13 décembre 2016


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.