Plus de souplesse pour les jobs étudiants

Posté le 13/11/2020  —  Actualité précédente / suivante

Le gouvernement de Wallonie a adopté le projet d'arrêté de la ministre Valérie De Bue, en charge des Allocations familiales. 

Il a pour objectif de simplifier les démarches des jeunes qui occupent un job étudiant. Ainsi, le quota de 240 heures de travail maximum par trimestre est supprimé, seul est maintenu le quota de 475 heures maximum par an.

Cela doit permettre aux jeunes de mieux gérer le temps qu'ils consacrent à leur travail étudiant en fonction des moments de l'année et des besoins des entreprises, tout en conservant leur droit aux allocations familiales.

Le gouvernement a également prévu que les étudiants qui suivent une formation en alternance ou pratiquent un stage de formation tout en bénéficiant d'allocations familiales ne perdraient par leur droit si leurs activités devaient être suspendues pour cas de force majeure ou raisons économiques.

Le Soir, 13 novembre 2020


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus