Pacte d'excellence : la grille horaire du secondaire bousculée

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 30/01/2018  —  Actualité précédente / suivante

Le 20 janvier dernier, une Conférence de consensus réunissait 116 citoyens et représentants de l'école pour repenser la grille horaire du secondaire, dans le cadre du Pacte d'excellence.

Parmi plusieurs scénarios proposés, une formule a la préférence des participants, alternant semaines "classiques" et semaines "concentrées". Explications.

Dans cette formule, l'année est découpée en 5 périodes de 7 semaines: six semaines avec une grille classique et une semaine avec une grille "concentrée" comprenant des activités culturelles, artistiques, technologiques, etc.

Durant la semaine dite "concentrée", la grille horaire se compose de demi-journées ou journées entières consacrées à une seule discipline (parcours culturel et artistique, langues, accompagnement personnalisé, éducation physique...).

L'avantage principal de la formule : varier les apprentissages et les dispositifs pédagogiques pour redynamiser les cours et remotiver les élèves rebutés par la routine.

Elle comporte aussi quelques faiblesses comme les difficultés organisationnelles qu'elle va engendrer (articulation des cours, enseignants occupés dans plusieurs établissements, etc.) ou le risque que les élèves considèrent la semaine concentrée comme une semaine d'amusement.

Plusieurs conseils ont été émis par les participants à la conférence de consensus, parmi lesquels:

  • éviter de faire de l'occupationnel pendant la semaine concentrée;
  • ouvrir l'école aux partenaires extérieurs;
  • porter une attention particulière aux questions matérielles et financières;
  • réformer la formation initiale des enseignants.

Des propositions supplémentaires ont également été faites en lien avec la grille horaire:

  • scinder les sciences humaines et les sciences économiques en leur accordant deux heures chacune;
  • accorder deux heures par semaine à la géographie et à l'histoire plutôt que de les regrouper en un seul cours de sciences humaines;
  • supprimer les cours de philosophie, religion, morale ou la troisième langue pour laisser plus de place aux sciences humaines;
  • maintenir trois heures d'éducation physique jusqu'en troisième secondaire;
  • garder un minimum de deux heures de latin dès la première secondaire;
  • supprimer la deuxième langue moderne et mettre l'accent sur la première langue étrangère en petits groupes;
  • passer à une semaine de 35 heures de cours par semaine.

Le Soir, 30 janvier 2018

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.