L'enseignement synchrone

Envoyer par mail Imprimer la page
Posté le 06/09/2017  —  Actualité précédente / suivante

Environ une centaine d'enfants suivent l'enseignement synchrone en Wallonie et à Bruxelles.

Pour certains enfants malades, se rendre à l'école comporte des risques importants pour leur santé. Qu'ils soient à domicile ou à l'hôpital, Take-off met à leur disposition les moyens informatiques nécessaires pour suivre les cours via Internet.

Concrètement, l'asbl installe le matériel informatique au domicile de l'enfant (ou à l'hôpital) et dans la classe, ce qui lui permet de suivre le cours sur son ordinateur depuis la maison ou l'hôpital. Une caméra filme l'ensemble de la classe et zoome sur le tableau, permettant à l'élève de participer au cours et aux travaux de groupe mais aussi d'interagir avec les autres enfants et le professeur.

Ce système permet de lutter contre l'isolement des enfants malades. Entièrement gratuit pour les familles, il fonctionne grâce à des donateurs privés et par des subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Des discussions sont en cours pour intégrer Take-off au Pacte d'excellence.

En Flandre, l'enseignement synchrone est considéré comme un droit pour tous les enfants dès 5 ans qui ne peuvent fréquenter l'école pendant un mois.

L'Avenir, 6 septembre 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.