Flandre : vers des tests d'orientation dès le primaire?

Posté le 18/02/2021  —  Actualité précédente / suivante

En Flandre, l'UGent et le patronat flamand travaillent sur un programme de tests d'orientation scolaire dès l'école primaire appelé Voka Talent Centrum.

La réflexion part d'un constat qui n'est pas nouveau: l'orientation des jeunes pose problème puisque deux tiers des élèves qui se tournent vers le technique ou le professionnel ne le font pas par choix. Il s'agit plutôt d'une orientation par l'échec, déterminée par les résultats scolaires ou l'avis du conseil de classe. Ce mode d'orientation pose des questions en termes d'inégalité sociale et ces enseignements sont perçus comme des filières de relégation alors qu'elles sont souvent porteuses d'emploi.

En Flandre, l'objectif est donc de mettre en place un dispositif d'aide à l'orientation qui soit plus objectif. L'idée étant de faire de l'orientation scolaire une science exacte, basée sur des modèles mathématiques. Concrètement, via le testing des aptitudes, des intérêts et de la motivation des enfants de 12 ans, le dispositif identifie les incapacités des jeunes à réussir un cursus dans le supérieur et les oriente vers les filières adéquates. Les données ainsi récoltées pourront ensuite être mises en lien avec les besoins du marché du travail, et en particulier des métiers en pénurie, de façon à anticiper les adéquations futures entre l'offre et la demande sur le marché de l'emploi.

L'idée de base est donc louable et compréhensible mais provoque de nombreuses contestations dans la région francophone du pays.

En effet, les spécialistes en sciences de l'éducation sont d'accord pour dire que détecter les intérêts et motivations dès 12 ans à des fins d'orientation scolaire n'est pas recommandé. Selon eux, à cet âge, le jeune n'est pas encore en mesure de lister les professions qu'il a envie de faire et ne livre que des réponses stéréotypées. 

Par contre, 12 ans est un bon âge pour stimuler les jeunes à se préparer à faire des choix, en les encourageant à mieux se connaitre, à explorer les différentes options possibles, tant au niveau scolaire que professionnel. C'est d'ailleurs un des enjeux du Pacte d'excellence qui a pour objectif de contrer le renvoi vers des filières de relégation en développant les compétences de l'élève à poser des choix d'orientation scolaire. Le tronc commun, prolongé dans le secondaire, prévoit ainsi de faire découvrir aux élèves les métiers via une sensibilisation dès l'enseignement primaire ou des témoignages dans les écoles, par exemple.

La logique de présélection au service du marché du travail prônée par le Voka Talent Centrum n'est donc pas pas prête à se mettre en place au niveau francophone.

Le Vif, 18 février 2021


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus
Le SALON SIEP VIRTUEL se déroulera du 21 au 24 avril de 13h à 19h et vous pouvez déjà vous enregistrer. C'est par ici !