Fin d'année académique en promotion sociale

Posté le 15/04/2020  —  Actualité précédente / suivante

Si la fin de l'année académique se dessine dans les Hautes Ecoles et Universités, l'enseignement de promotion sociale restait à la traine. Valérie Glatigny, la ministre de l'Enseignement de promotion sociale, livre quelques pistes de solutions.

De façon générale, une certaine souplesse est prévue: 

  • les jurys de fin d'année sont invités à évaluer les compétences acquises en stage même si l'étudiant n'a pas pu le terminer en raison du confinement;
  • les matières non vues pourront être rattrapées jusqu'au 31 décembre 2020;
  • si un module n'a pas pu être donné et évalué entièrement cette année, l'étudiant pourra le poursuivre l'année prochaine sans devoir s'acquitter une nouvelle fois des frais d'inscription.

Certaines balises sont cependant évoquées comme l'obligation d'informer les étudiants 14 jours calendrier avant l'examen et au plus tard le 8 mai pour le détail des modalités des épreuves.

Aucune prolongation des cours en juillet ou août n'est pas prévue, l'objectif étant de clôturer un maximum de dossiers en juin.

Ces pistes doivent encore être avalisées par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L'Avenir, 15 avril 2020


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.