Etudiants étrangers : un an pour trouver un job

Posté le 26/02/2021  —  Actualité précédente / suivante

Un projet de loi déposé par Sammy Mahdi, secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, permettra aux étudiants étrangers diplômés en Belgique d'avoir un délai d'un an pour décrocher un emploi ou créer leur propre activité, alors que ce délai est aujourd'hui de deux mois.

Entre 10 000 et 14 000 étudiants étrangers demandent chaque année à pouvoir séjourner en Belgique pour réaliser leurs études ou pour travailler comme chercheurs. En moyenne, huit demandes sur dix sont acceptées. Un des critères d'admission étant la capacité de l'étudiant à financer son séjour sans aide sociale.

Mais, une fois leur cursus terminé, s'ils ne trouvent pas de travail dans les deux mois, ils doivent retourner dans leur pays d'origine.

A travers cette proposition de loi, le gouvernement fédéral espère attirer davantage d'étudiants non européens et conserver un plus grand nombre de diplômés en Belgique, une manière d'amortir l'investissement financier de l'Etat dans leur formation.

Le Soir, 26 février 2021


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus