De nouvelles critiques concernant le redoublement

Posté le 06/03/2019  —  Actualité précédente / suivante

Des chercheurs de l'UCLouvain et de l'ULiège se sont penchés sur les conséquences du redoublement.

Ils se sont basés sur les données Pisa 2015 et les derniers indicateurs de l'enseignement publiés par le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour évaluer les effets du redoublement sur les élèves.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, le redoublement est fortement pratiqué (on estime que 46% des élèves de 15 ans sont en retard alors que la Flandre connaît un retard de 24%) mais s'avère "inefficace, socialement injuste et favorise le décrochage scolaire".

Selon les chercheurs, l'année doublée apparaît comme une année inutile dans le sens où l'élève ne s'améliore pas par la suite, qu'elle favorise les inégalités sociales, influence négativement la motivation et l'image de soi de l'élève et augmente même le risque de décrochage scolaire.

Le Soir, 6 mars 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.