L'enseignement à distance accentue les inégalités

Posté le 04/04/2020  —  Actualité précédente / suivante

Depuis le début du confinement, l'enseignement supérieur s'est lancé dans les cours à distance, avec plus ou moins de succès. Mais la situation ne fait qu'accentuer les inégalités sociales.

C'est un fait établi scientifiquement : l'enseignement à distance renforce les inégalités entre étudiants. Là où les plus privilégiés vont trouver un environnement d'étude agréable à la maison, les étudiants en situation précaire rapportent des problèmes de connexion ainsi des difficultés d'accès au matériel ou à des lieux d'étude adaptés.

Les chercheurs ont identifiés deux profils particulièrement à risques:

  • les jeunes qui vivent chez leurs parents dans des familles nombreuses, dans des milieux défavorisés;
  • les adultes en reprise d'études qui ont des enfants et qui doivent parfois combiner leur activité d'étudiant à du télétravail.

A charge des professeurs de privilégier les dispositifs les moins discriminants (des capsules vidéos plutôt que des cours en live, par exemple) et de réduire la matière à l'essentiel, tout en restant raisonnables en ce qui concerne la quantité de travail demandé aux étudiants. Evidemment, les modalités d'évaluation restent à définir mais devront être adaptées à la situation.

Une autre difficulté découle du fait que les établissements se sont lancés dans l'enseignement à distance sans stratégie particulière: les étudiants se sentent perdus entre les différentes consignes données par les professeurs et les multiples canaux utilisés.

Le Soir, 4 & 5 avril 2020


Ce site est un site d'information belge francophone sur les formations qualifiantes. Lire la charte d'utilisation
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus